Aujourd’hui ouvert jusqu’à 16:00

Traitement de canal

Le traitement de canal ou traitement endodontique vise à sauver la dent lorsque le nerf est contaminé par des bactéries. Généralement, l’infection est détectée au moment de l’examen de routine ou de la consultation d’urgence. La radiographie est un outil diagnostique indispensable dans cette situation.

Diverses situations nécessitent un traitement de canal

Le nerf et les vaisseaux sanguins sont dissimulés dans un tissu mou au centre de la dent qu’on appelle pulpe dentaire. Diverses situations, si elles ne sont pas traitées, peuvent entraîner une atteinte de la pulpe qui peut éventuellement mourir et créer une infection que l’on nomme abcès dentaire.

La pulpe exposée en raison d’une dent cassée, d’une carie ou restauration profonde devient plus vulnérable aux infections. Une douleur aiguë et persistante ainsi qu’une sensibilité dentaire sont des signes que le nerf se détériore ou est traumatisé. Une enflure ou un abcès, une décoloration une mobilité soudainement plus importante de la dent ou une pression sous celle-ci sont également des signaux d’alarme.

Pour conserver la dent, le dentiste retire la pulpe infectée :

  • Anesthésie locale de la dent à traiter
  • Préparation de la dent afin d’atteindre la chambre pulpaire
  • Retrait de la pulpe infectée
  • Nettoyage et désinfection du canal
  • Remplissage et scellement du canal
  • Restauration de la dent traitée (couronne idéalement sur la majorité des dents)

Grâce à la dentisterie moderne, un traitement de canal n’est pas douloureux. L’inconfort, quant à lui, est rapidement dissipé, au besoin, avec la prise d’un anti-inflammatoire si votre condition médicale le permet.